• 00.jpg
  • 01.jpg
  • 03.jpg
  • 04.jpg
  • 05.JPG
  • 06.jpg.jpg
  • 07.jpg.jpg
  • 08.jpg.JPG
  • DSCF1054.JPG
Retour Accueil

Les Paysages

Queaux se caractérise par des paysages variés avec comme entités marquantes des vallées, des plaines vallonnées, des zones boisées et des secteurs bocagers.

La géologie :

Queaux se situe entre le Massif central et le Bassin parisien et son histoire géologique est liée a celle de ce secteur de transition. Le socle cristallin est composé de granites visibles au sud de la commune, dans les vallées de la Vienne et du Crochet.

Au cours du Mésozoïque, la mer envahit le territoire et dépose des sédiments argilo-calcaires. Durant les périodes Tertiaire et Quaternaire, plusieurs phases de dépôts sédimentaires se succèdent ; des sables argiles et grès recouvrent les assises calcaires.

Enfin, au début du Quaternaire, le réseau hydrographique s’installe et des alluvions s’accumulent le long des rivières. L’érosion fluviatile fait apparaître, de part et d’autre des vallées, une série de sédiments argilo-calcaires du Mésozoïque, autrefois exploités par de nombreuses marnières.

Les plateaux sont recouverts de sables et d’argiles à l’origine des terres de brandes et de bornais (sols sur sédiment argilo-calcaires limoneux).

L’importance des vallées :

La vallée de la Vienne est l’élément marquant du paysage et constitue une voie de communication naturelle entre le sud et le nord. Deux petits affluents, la Crochatière et le Crochet, tiennent également un rôle écologique majeur. Aujourd’hui, principalement boisées de chênes, charmes et frênes, les vallées, souvent humides et fraîches, abritent des plantes comme l’Ail ciboulette ou la Véronique des montagnes. Mais il y a encore quelques décennies,ces coteaux étaient exploités en prairies, vignes et vergers offrant aux vallées un paysage très différent de celui d’aujourd’hui.

Des paysages marqués par l’agriculture :

Comme dans tout le territoire le nombre d’exploitations est en régression et la moyenne des superficies exploitées a augmenté. L’agriculture occupe 20 % du territoire. L’élevage subsiste même s’il diminue fortement au profit des cultures de céréales et oléagineux.

Des sites naturels remarquables :

La commune compte quatre Znieff. L’intérêt biologique de ces milieux réside dans la présence d’espèces protégées et d’une flore parfois exceptionnelle.

Le ruisseau de la Crochatière abrite une population d’écrevisses à pattes blanches, espèce protégée qui exige des eaux vives oxygénées et fraîches.

Le bois de la Bougrière est un massif forestier, situé entre le Clain et la Vienne. C’est une chênaie où domine le chêne sessile, avec des zones de landes sèches ou humides et deux étangs artificiels. Le site a été identifié car il présente un intérêt écologique, avec la présence d’oiseaux tels l’Engoulevent d’Europe, la Fauvette pitchou et le Busard Saint-Martin par exemple.

Dans la vallée de la Vienne, le coteau du Couret effectue la jonction entre les terrains granitiques en amont et les terrains sédimentaires en aval. La forêt abrite des oiseaux peu présents dans la région tels le Pouillot siffleur, le Gros bec casse-noyau,et des plantes à tendance montagnarde tel l’Orin à feuilles de fève.

Queaux compte aussi plusieurs espèces de chauve-souris protégées, la Barbastelle d’Europe, le Murin de Daubenton, le Noctule de Leisler et la Pipistrelle de Kuhl. Le Grand murin a trouvé un abri privilégié dans le clocher de l’église. Ce chiroptère grand format peut peser jusqu’à 40 g et mesurer de 11 à 15 cm pour une envergure pouvant aller jusqu’à 45 cm.

Plusieurs arbres remarquables sont classés : les cyprès chauves a la Rallerie, un pin parasol à Puyrajoux et un chêne au hameau de la Vergne. L’âge du pin parasol de Puyrajoux est estimé entre 150 à 180 ans et le majestueux chêne pédonculé de la Vergne a environ 450 ans et atteint une circonférence de 4,75 mètres.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes.
Ils ne sont utilisés pas à des fins publicitaires.

 

Contenus interactifs

Ce site peut utiliser des composants tiers, tels que Google NotAllowedScript61af1cb1568f3Maps, Calaméo, NotAllowedScript61af1cb156a56ReCaptcha V2 ou NotAllowedScript61af1cb156a56ReCaptcha V3, qui éventuellement déposent des cookies.

Si vous décider de bloquer ces composants, les contenus liés ne s’afficheront pas.

Réseaux sociaux/Vidéos

Ce site peut utiliser des composants de réseaux sociaux ou de vidéos qui exploitent des cookies.

Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Si vous décider de bloquer ces composants, les contenus liés ne s’afficheront pas.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla peut utiliser des cookies de gestion (par exemple : les sessions utilisateurs).